Navigation – Plan du site
Regards complémentaires

Sibilla Aleramo, une héroïne du féminisme italien ?

Sibilla Aleramo, heroine of Italian feminism?
Alison Carton-Vincent

Résumés

Sibilla Aleramo (1876-1960) est considérée en Italie et à l’étranger comme une héroïne du féminisme italien, tant pour certains épisodes de sa vie personnelle que pour son activité de journaliste et de romancière. Si ce statut d’héroïne n’est pas usurpé, il doit néanmoins beaucoup à la pratique autobiographique de Sibilla Aleramo : en (ré)écrivant son histoire dans le roman Une femme (1906), elle a construit son propre mythe, se posant comme une figure héroïque du féminisme, valorisée notamment par les féministes italiennes dans les années 1970.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Alison Carton-Vincent, « Sibilla Aleramo, une héroïne du féminisme italien ? », Clio. Histoire‚ femmes et sociétés [En ligne], 30 | 2009, mis en ligne le 15 décembre 2012, consulté le 18 novembre 2017. URL : http://clio.revues.org/9455 ; DOI : 10.4000/clio.9455

Haut de page

Auteur

Alison Carton-Vincent

Alison Carton-Vincentest doctorante à l’Université de Provence (Centre aixois d’Études Romanes). Ses recherches portent sur les écrits féminins italiens du XXe siècle, notamment les écritures du je (autobiographies, fictions autobiographiques...) et la littérature féministe (Sibilla Aleramo, Goliarda Sapienza, Dacia Maraini...). alisoncartonvincent@yahoo.fr

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page