Navigation – Plan du site
CLIO a lu

ULLA, L'Humiliation, Paris, Editions Garnier, 1982.

Michelle Zancarini-Fournel
p. 271

Texte intégral

1Pourquoi revenir sur un livre, un témoignage fictionnel, sorti il y a vingt ans ? Parce que ce livre est un écho grinçant au document publié dans ce même numéro sur le mouvement des prostituées de 1975. Ulla a été une de ses porte-parole. On l'a vue alors sur les écrans, on l'a entendue à la radio et lue dans les journaux. Peu de temps après, elle avait publié Amour amer, livre qui relatait son rôle de leader dans le mouvement des prostituées de 1975. Dans L'humiliation, Ulla revient sur son rapport avec « son » proxénète, une des questions à la fois tue et toujours présente dans le mouvement.

2Ce livre souligne avec force le lien étroit, quasi indissoluble, entre elle et celui qui fut à la fois son mari, le père de sa fille et son souteneur. Lien qui passe par l'amour, les coups, les affaires tordues, les humiliations incessantes, mais aussi l'argent, les voitures de course, le luxe, accompagnés de l'insécurité et de l'errance. Au fil des pages, Ulla montre à l'envie que la prostitution n'est pas un métier comme un autre et surtout l'extrême difficulté, pour celles qui le souhaitent à sortir du cercle prostitutionnel. Cette difficulté tient autant à une société où il est difficile d'échapper à son passé de prostituée, qu'aux liens personnels et étroits qui unissent les « protégées » et leurs proxénètes. Ce fut le point aveugle du mouvement de 1975. Dans le cas d'Ulla, mais c'est vrai aussi pour d'autres, les proxénètes ont été de véritables soutiens, voire plus, au mouvement qui leur permettait de desserrer l'étau étroit du fisc et de la police d'alors.

3L'image de la prostituée bonne mère qui s'efforce, de la nourrice à la pension religieuse, de tenir sa fille à l'écart de sa vie agitée, côtoie celle de la femme pour qui la question du sexe est une préoccupation constante. Le livre permet de montrer aussi comment des éditeurs, avec ou sans scrupules, ont pu profiter de cette détresse féminine : le succès rencontré par les différents livres d'Ulla témoigne de la place grandissante de la sexualité dans la société contemporaine. Ce livre est un témoignage, mais aussi une œuvre de fiction. L'auteur décrit sa propre mort sous les coups de son proxénète, qu'après avoir divorcé, elle avait réussi un temps à quitter. Trace de la place tenue par cet homme dans son existence, ce dernier devient à la fin du livre, le personnage principal du récit.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Michelle Zancarini-Fournel, « ULLA, L'Humiliation, Paris, Editions Garnier, 1982. », Clio. Histoire‚ femmes et sociétés [En ligne], 17 | 2003, 17 | 2003, 271.

Référence électronique

Michelle Zancarini-Fournel, « ULLA, L'Humiliation, Paris, Editions Garnier, 1982. », Clio. Histoire‚ femmes et sociétés [En ligne], 17 | 2003, mis en ligne le 10 juin 2003, consulté le 29 juin 2016. URL : http://clio.revues.org/594

Haut de page

Auteur

Michelle Zancarini-Fournel

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page