Navigation – Plan du site
CLIO a lu

Nohistoriak. A politizalo magyar nok történetébol (1945-1951) (Histoires des femmes. Les femmes hongroises en politique), Budapest, Seneca, 1998.

Borbala JUHASZ

Texte intégral

1Andréa Petö, née en 1964, enseigne l'histoire des femmes à la Central European University de Budapest. Son livre explore l'évolution des mouvements de femmes en Hongrie : la disparition des associations féminines féministes et religieuses, la section féminine du Parti Social Démocrate et la montée en puissance de l'Union démocratique des femmes hongroises sous l'égide communiste. Si la mise en place du pouvoir communiste a suscité, depuis 1989, de nombreuses recherches, aucune ne s'était encore penchée sur ses implications pour les femmes. L'auteure a ainsi découvert la grande richesse du mouvement associatif féminin jusqu'en 1951 (93 organisations), qui contraste avec son actuelle faiblesse. L'utilisation d'archives désormais accessibles et de sources orales démontre au public hongrois quel type d'objets et quelles méthodes peuvent être mis au service d'une histoire renouvelée par la prise en compte du genre. Une édition en langue anglaise s'impose pour que cet ouvrage entre dans le corpus international de l'histoire des femmes.

(traduction et adaptation : Christine Bard)

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Borbala JUHASZ, « Nohistoriak. A politizalo magyar nok történetébol (1945-1951) (Histoires des femmes. Les femmes hongroises en politique), Budapest, Seneca, 1998. », Clio. Histoire‚ femmes et sociétés [En ligne], 8 | 1998, mis en ligne le 21 mars 2003, consulté le 19 octobre 2017. URL : http://clio.revues.org/335

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page