Navigation – Plan du site
CLIO a lu

Robert SAUZET, Le Notaire et son roi. Étienne Borrelly (1633-1718), un Nîmois sous Louis XIV, Paris, Plon, « Civilisations et mentalités », 1998, 355 p.

Cécile GAILLARD

Texte intégral

1Robert Sauzet présente à partir d'un document inédit ­ le livre de raison d'un notaire nîmois du siècle de Louis XIV, Étienne Borrelly ­ la vie quotidienne d'une partie des Français. Ce manuscrit assure la richesse de l'ouvrage. En effet, le texte rédigé par Étienne Borrelly tout au long de sa vie devient vite, de simple livre de famille, un recueil traitant indifféremment de politique nationale ou internationale, d'événements locaux aussi divers que les intempéries météorologiques et la guerre des Camisards. Ce document fourmille de renseignements sur la vie quotidienne des Nîmois au XVIIe siècle et surtout sur la manière dont elle est vécue. Ce livre de raison confirme les résultats obtenus par les recherches précédentes de Robert Sauzet sur le diocèse de Nîmes au XVIIe siècle1 et les approfondit en proposant un point de vue anthropologique.

2Les gestes les plus anodins et les relations qui unissent le notaire à sa famille, à ses amis, sont décrits avec une grande minutie par Étienne Borrelly. Cette description permet souvent de remettre en cause certaines idées reçues sur les gestes de la vie quotidienne de l'Ancien régime. On apprend par exemple que la viande était un met consommé régulièrement par le notaire et sa famille, l'alimentation carnée n'est donc pas un privilège du XXe siècle. L'analyse des remarques faites par le notaire au sujet de sa femme en particulier et de sa famille plus généralement montre la tendresse qui unissait ce foyer. On est surpris par l'affection témoignée par Étienne Borrelly à sa femme, bien que ce mariage apparaisse au départ comme un arrangement économique entre deux parties. Les maladies puis la mort de sa femme lui causent une profonde tristesse. Les procès qui l'opposent à ses filles, les difficultés à propos de l'éducation de son fils chagrinent également beaucoup ce père de famille. Ainsi, au fil des pages, se dresse le portrait affectif d'une famille du siècle de Louis XIV.

3Au contraire, les parties concernant les événements religieux et politiques sont plus décevantes car elles n'ont pas la même fraîcheur que le récit détaillé des conditions de vie de la maison Borrelly. La conscience et la pratique religieuse d'Étienne Borrelly, ses sentiments à l'égard des protestants ne semblent être que l'illustration par un cas particulier des thèmes abordés par Robert Sauzet dans ses précédentes recherches2. L'attention portée par Étienne Borrelly aux guerres louis-quatorziennes et aux membres de la famille royale est un comportement similaire à celui de la pluprt des sujets français à cette époque, thème déjà abordé par Pierre Goubert dans ses différents ouvrages.

4Le Notaire et son roi apporte un regard neuf sur les conditions de vie des Nîmois au XVIIe siècle et surtout sur leur mentalité. Il dépasse par certains aspects la description des clivages religieux et le récit des guerres de religion. En effet, grâce à la multitude de détails relevés et habilement commentés, Robert Sauzet réussit à nous rendre plus proche cet homme du siècle de Louis XIV, Étienne Borrelly, notaire du roi.

Haut de page

Notes

1 Robert Sauzet, Contre-Réforme catholique en Bas-Languedoc au XVIIe siècle. Le diocèse de Nîmes de 1598 à 1694, étude de sociologie religieuse, Lille, Presses Universitaires de Lille III, 1978, 2 vol.
2 Robert Sauzet, Chroniques de frères ennemis : Catholiques et Protestants à Nîmes du XVIe au XVIIIe siècle, Paradigme, 1992, 280 p.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Cécile GAILLARD, « Robert SAUZET, Le Notaire et son roi. Étienne Borrelly (1633-1718), un Nîmois sous Louis XIV, Paris, Plon, « Civilisations et mentalités », 1998, 355 p. », Clio. Histoire‚ femmes et sociétés [En ligne], 9 | 1999, mis en ligne le 21 mars 2003, consulté le 24 mars 2017. URL : http://clio.revues.org/305

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page