Navigation – Plan du site
Dossier

Islam, réformisme et condition féminine en Tunisie : Tahar Haddad (1898-1935)

Noureddine SRAIEB

Résumés

Tahar Haddad, militant politique et syndical, ancien élève de l'Université de la Zitouna de Tunis fut aussi un des militants actifs pour l'émancipation de la femme tunisienne musulmane. A ce titre, il occupe une place importante dans l'histoire des idées sociales et politiques en Tunisie. Ses propositions en faveur de la condition féminine en Tunisie qui furent condamnées, alors, par les éléments conservateurs furent prises en considération lors de la promulgation du Code du statut personnel, en août 1956. Ce sont ces propositions que nous avons tenté de présenter au lecteur, dans cette contribution en nous référant aux textes de T. Haddad sur cette question et à ses Pensées.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Noureddine SRAIEB, « Islam, réformisme et condition féminine en Tunisie : Tahar Haddad (1898-1935) », Clio. Histoire‚ femmes et sociétés [En ligne], 9 | 1999, mis en ligne le 21 mars 2003, consulté le 23 octobre 2017. URL : http://clio.revues.org/285 ; DOI : 10.4000/clio.285

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page