Navigation – Plan du site
CLIO a lu

Annick TILLIER (coord.), Des sources pour l’histoire des femmes. Guide, Paris, Bibliothèque nationale de France, 2004, 203 p.

Michelle Zancarini-Fournel
p. 336-338

Texte intégral

1Annick Tillier avait déjà présenté certaines ressources de la BnF dans le numéro 17 (2004) de la Revue de la Bibliothèque nationale de France. Ce numéro, richement illustré, montrait, comme l’écrivait Michelle Perrot dans son introduction, que « la bibliothèque était la mère de l’Histoire des femmes ». Avec ce Guide des sources pour l’Histoire des femmes, Annick Tillier se livre, avec ses collaboratrices et collaborateurs, à un inventaire systématique des ressources disponibles à la BnF, accompagné d’une bibliographie de travaux récents français et étrangers sur l’histoire des femmes. Les ressources présentées ici sont issues, pour l’essentiel, du dépôt légal qui alimente la Bibliothèque nationale de France. Mais, dispersés dans de nombreux départements, sur des sites variés, et classés selon des logiques qui ne sont pas toujours perceptibles, y compris pour des chercheuses et chercheurs chrevonnés, les documents produits par ou sur les femmes ne sont pas immédiatement repérables. L’intérêt majeur de ce guide est de nous présenter de façon rigoureuse les possibilités d’accès à l’ensemble de ces documents.

2Nous entrons dans le Guide par une présentation des instruments de recherche et, modernité oblige, par les catalogues informatisés accessibles par Internet, BN-Opale plus et BN-Opaline qui renseigne sur les départements spécialisés. Les signets de la BnF signalent les sites Internet portant sur les études concernant les femmes d’un point de vie pluridisciplinaire et international. Quant à la bibliothèque numérique, elle donne accès par Internet à une série de textes, libres de droits, auxquels on peut accéder par des mots-clés. Une banque d’images est aussi accessible en ligne pour commander éventuellement des reproductions au service spécialisé.

3La deuxième et la troisième partie du Guide abordent les ressources en fonction de leur localisation : sur le site François Mitterrand pour les départements thématiques et sur le site Richelieu ou à la bibliothèque de l’Arsenal pour les départements organisés par domaine artistique. L’organisation du Catalogue de l’histoire de France est minutieusement décrite ; classé selon les critères de l’histoire méthodique au XIXe siècle, il permet cependant d’accéder à l’histoire des individu/e/s avec le recensement des biographies. Il est aussi un répertoire de sources. Quelques exemples sont donnés qui pointent la figure de l’Ouvrière de 1848 ou celle de l’institutrice. À noter l’intérêt de la recension de l’histoire locale qui permet des éclairages qui ne sont pas seulement parisiens. Moins connu que le Catalogue de l’Histoire de France, le Fonds des recueils offre par sa diversité un intérêt qui ne satisfait pas seulement la curiosité : catalogues d’exposition, tracts et faire-part, l’inventaire est complexe. Le Guide signale par exemple les sources disponibles à la BnF sur le féminisme des années 1970, comme sur la presse féminine et féministe. Les sources pour l’histoire religieuse des femmes sont traitées dans un chapitre spécifique. Le fonds des Factums qui concerne des affaires judiciaires est particulièrement important pour les XVIIIe et XIXe siècles. On trouve dans les collections médicales les manuels de santé et de beauté comme des études sur la prostitution encadrées par les traités sur l’hygiène féminine ou sur les maladies des femmes. A signaler les catalogues des thèses soutenues à la faculté de médecine de Paris de 1806 à 1968.

4À la bibliothèque de l’Arsenal sont mises particulièrement en valeur les archives saint-simoniennes et les archives de la Bastille dont Michel Foucault et Arlette Farge ont montré l’intérêt heuristique. Nous pouvons suivre le parcours de comédiennes ou celui d’artistes de cinéma et de music hall, comme celui des décoratrices, des costumières et des critiques dans les collections du département des Arts du spectacle sis rue Richelieu. Le mode de classement des collections du département des estampes et de la photographie sont elles particulièrement complexes : les portrait, par exemple sont classés par format pour la série principale puis par thème géographique dans les séries secondaires.

5Les collections du département des Manuscrits permettent de mesurer l’importance des femmes dans la littérature à la fois comme auteures et sujets. On trouve ici non seulement les écrivaines mais aussi les manuels d’instruction domestique, les journaux intimes, ou les « brouillons » d’écrivaines qui permettent une étude génétique, de George Sand à Hélène Cixous.

6Les collections du département de l’Audiovisuel - à la fois, son, images et multimédia - sont particulièrement importantes. A noter, depuis la loi de 1992, la séparation des lieux de dépôt légal : pour la télévision, l’Inathèque sise aujourd’hui à la Bibliothèque François Mitterrand, le CNC pour les films et la BnF pour les vidéogrammes. Pour l’histoire des femmes du temps présent les ressources du département de l’Audiovisuel paraissent indispensables sur les questions du travail des femmes, de la citoyenneté ou des mouvements féministes.

7Ce bref descriptif ne saurait épuiser toutes les ressources de ce Guide pour l’Histoire des femmes. Il met à la disposition des lectrices et des lecteurs le savoir des équipes de bibliothécaires des différents départements pour se repérer dans les méandres des ressources immenses de la Bibliothèque nationale de France. Annick Tillier a su synthétiser les informations et nous les présenter dans un outil clair et précis, qui sera désormais indispensable pour la recherche en Histoire des femmes.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Michelle Zancarini-Fournel, « Annick TILLIER (coord.), Des sources pour l’histoire des femmes. Guide, Paris, Bibliothèque nationale de France, 2004, 203 p. », Clio. Histoire‚ femmes et sociétés [En ligne], 21 | 2005, 21 | 2005, 336-338.

Référence électronique

Michelle Zancarini-Fournel, « Annick TILLIER (coord.), Des sources pour l’histoire des femmes. Guide, Paris, Bibliothèque nationale de France, 2004, 203 p. », Clio. Histoire‚ femmes et sociétés [En ligne], 21 | 2005, mis en ligne le 06 juin 2005, consulté le 20 octobre 2017. URL : http://clio.revues.org/1501

Haut de page

Auteur

Michelle Zancarini-Fournel

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page