Skip to navigation – Site map
Actualité de la recherche

Le pouvoir de nommer et ses effets de genre. Matériaux pour une anthropologie comparative

The power of naming and its effect on gender. Elements towards a comparative anthropology
Bernard Vernier
p. 223-259

Abstracts

The study of naming practices offers valuable information about power relations between the sexes and the process of their symbolic differentiation. Men and women may have powers of naming that vary as between societies. Such power may reinforce or counterbalance the structuring effect exerted by any given kinship system on intra-family relations, and may convey a image of greater or lesser prestige for men and women. It is also possible to study inequality between the sexes, by observing the differences which may sometimes exist in the construction, symbolic content and use of male and female given names. But the name can also be a powerful weapon, including for women in patrilinear societies, in the battle of the sexes, or rivalry between persons of the same sex. The extreme case of societies where it is possible to take a name usually given to the opposite sex offers an opportunity to test the performative theory of naming, whereby the name creates the gender, and to perceive some of the factors by which the gender effects of a name may vary.

Top of page

Excerpt

Outline

Différences dans le pouvoir de nommer, dans le nombre, l’usage et la construction des noms
Pouvoir de nommer et système de filiation
Différences dans le nombre de noms et leur usage
Construction et contenu symbolique des noms
Le nom comme arme dans la lutte des sexes ou entre personnes de même sexe
Porter un nom du sexe opposé. L’identité sexuée est-elle dans le nom ?
Les femmes de l’élite yéménite
La société Inuit

First lines

J’ai rencontré la question du genre en travaillant en Grèce sur les rapports de domination et d’exploitation entre les sexes, chez les Pomaques musulmans puis sur les rapports de domination intra-familiaux observés à Karpathos, une île de la mer Égée où existait, cette fois, une égalité entre les hommes et les femmes aînés de chaque sexe mais des rapports de domination et d’exploitation entre les aîné(e)s et cadettes. C’est dans cette île que j’ai compris l’importance qu’il y avait à prendre en compte les règles de nomination si l’on voulait analyser plus finement les différents systèmes de parenté existant dans le monde et, notamment, le caractère unique en Europe du système karpathiote.

Il comportait deux lignées sexuées (masculine et féminine) ayant chacune pour support deux noms qui alternaient. La première-née des filles « ressuscitait » sa grand-mère maternelle dont elle portait le nom et recevait les biens. Le premier-né des fils « ressuscitait » son grand-père éponyme dont il...

Top of page

References

Bibliographical reference

Bernard Vernier, « Le pouvoir de nommer et ses effets de genre. Matériaux pour une anthropologie comparative », Clio. Femmes, Genre, Histoire [Online], 45 | 2017, 45 | 2017, 223-259.

Electronic reference

Bernard Vernier, « Le pouvoir de nommer et ses effets de genre. Matériaux pour une anthropologie comparative », Clio. Femmes, Genre, Histoire [Online], 45 | 2017, Online since 01 May 2020, connection on 24 November 2017. URL : http://clio.revues.org/13571 ; DOI : 10.4000/clio.13571

Top of page

About the author

Bernard Vernier

A été l’élève de Pierre Bourdieu et professeur d’anthropologie à l’Université de Lyon II. Il a mené ses recherches sur les structures familiales et les rapports de domination entre les sexes, les ordres de naissance et les groupes sociaux en Grèce (îles de la mer Égée et Pomaques musulmans du Rhodope), mais aussi en Tunisie (Djerba), au Nigéria (région de Jos) et en France. Il a publié notamment : « Représentation mythique du monde et domination masculine chez les Pomaques grecs », Actes de la Recherche en Sciences Sociales, 125, 1998, p. 74-98 ; « Fétichisme du nom, échanges affectifs intrafamiliaux et affinités électives », Actes de la recherche en Sciences Sociales, 78, 1989 ; La Genèse sociale des sentiments. Aînés et cadets dans l’île grecque de Karpathos, Paris, EHESS, 1991 ; Le Visage et le nom. Contribution à l’étude des systèmes de parenté, Paris, Presses universitaires de France, 1999 ; La Prohibition de l’inceste. Critique de Françoise Héritier, Paris, L’Harmattan, 2009 ; Tu veux qu’on sorte ensemble. La Transformation des formes de flirt dans six villages musulmans de Grèce, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, 2013. Vernierb[@]yahoo.fr

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page