Navigation – Plan du site
Dossier

Prier à part ? Le genre dans les synagogues ashkénazes médiévales (xiiie-xive siècle)

Praying separately? Gender in medieval Ashkenazi Synagogues (thrirteenth-fourteenth centuries)
Elisheva Baumgarten
Traduction de Antoine Heudre
p. 43-62

Résumés

Cet article explore la place et les activités cultuelles des femmes juives dans la France du Nord et surtout dans l’Allemagne des xiiie et xive siècles. La place centrale de la synagogue dans la vie juive des communautés ashkénazes au Moyen Âge incite à retracer le rôle qu’y tenaient les femmes et à évaluer leur participation rituelle. La démonstration est menée à partir de quatre études de cas. La première concerne les gestes cultuels de la fameuse Dulcea, épouse du rabbin allemand R. Eleazar b. Judah. Sont étudiées ensuite les questions relatives à la présence des femmes menstruées dans les synagogues, à leur participation à la cérémonie de la circoncision et, enfin, à l’évolution des attitudes vis-à-vis des femmes donatrices. Fondé sur des sources liturgiques, archéologiques, halakhiques et poétiques, cet article montre à quel point les femmes étaient actives et présentes dans les synagogues du monde ashkénaze, et apporte des éléments de compréhension à une évolution, sensible à partir du xiiie siècle, qui vise à les séparer voire les marginaliser.

Haut de page

Notes de la rédaction

Une version en allemand de cet article est parue sous le titre : “Gender in der aschkenasischen Synagoge im Hochmittelalter”, in Pia Haberer und Ursula Reuters (hrsg.), Die SchUM-Gemeinden Speyer - Worms – Mainz. Auf dem Weg zum Welterbe, Regensburg, 2013, p. 63-75.

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

La présence des femmes dans les synagogues
Synagogues séparées et pouvoir économique des femmes
Que font les femmes dans les synagogues ?
La participation des femmes aux rites
Le problème de la pureté
Au temps de la circoncision
Donatrices

Aperçu du texte

Au Moyen Âge, la vie des Juifs était centrée sur la synagogue… C’était autour d’elle que s’organisait la vie locale et religieuse. Cette polarisation se manifestait tant dans les dimensions sociales que matérielles de la vie juive à l’époque médiévale

C’est dans l’ouvrage d’Israël Abrahams, Jewish Life in the Middle Ages, paru en 1896, que l’on trouve cette importante assertion. À un siècle de distance, si l’on parcourt les travaux universitaires qui ont été publiés depuis, force est de constater qu’elle a été largement ignorée. Chercheurs et historiens ont certes appréhendé la synagogue sous l’angle de l’histoire sociale, mais ce sont les individus qui dirigeaient les communautés ou encore les processus de prise de décisions collectives qui ont surtout retenu leur attention. Or, si l’on suit Israël Abrahams, on ne saurait sous-estimer l’importance de la synagogue, en tant qu’elle est à la fois une institution et un espace central de la vie culturelle des Juifs ashkénazes au Moyen Âg...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Elisheva Baumgarten, « Prier à part ? Le genre dans les synagogues ashkénazes médiévales (xiiie-xive siècle) », Clio. Femmes, Genre, Histoire [En ligne], 44 | 2016, 44 | 2016, 43-62.

Référence électronique

Elisheva Baumgarten, « Prier à part ? Le genre dans les synagogues ashkénazes médiévales (xiiie-xive siècle) », Clio. Femmes, Genre, Histoire [En ligne], 44 | 2016, mis en ligne le 01 décembre 2019, consulté le 20 novembre 2017. URL : http://clio.revues.org/13213 ; DOI : 10.4000/clio.13213

Haut de page

Auteur

Elisheva Baumgarten

Elle occupe la chaire Yitzhak Becker d’études juives et enseigne dans les départements d’Histoire et d’Histoire juive à l’Université hébraïque de Jérusalem. Elle a récemment fait paraître Practicing Piety in Medieval Ashkenaz : Men, Women and Everyday Religious Observance (Univ. of Pennsylvania Press, Philadelphia, 2014), et co-édité avec Judah D. Galinsky, Jews and Christians in Medieval France (Palgrave, New York, 2015). Ses travaux portent sur l’histoire sociale et, plus particulièrement, sur le genre et les relations entre juifs et chrétiens en Allemagne et dans le nord de la France au haut Moyen Âge. elisheva.baumgarten@mail.huji.ac.il

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page