Navigation – Plan du site
Documents

Genre, enfance et violence sexuelle dans les archives judiciaires de Bologne au XVe siècle

Gender and sexual violence against children in the judicial archives of Bologna in the fifteenth century
Didier Lett
p. 202-215

Résumés

La transcription, la traduction et l’étude du libelle d’un petit procès daté de 1435 extrait d’un registre judiciaire (liber maleficiorum) de Bologne permet de comparer les abus sexuels perpétrés par des hommes à l’encontre des filles et des garçons. Pour exprimer une agression sexuelle sur une petite fille, on emploie les mêmes mots que ceux qui servent à désigner le viol d’une femme. Pour décrire la violence commise sur un garçon, on use du vocabulaire de la sodomie. Ce constat permet de montrer qu’à la fin du Moyen Âge, c’est bien la pénétration qui crée l’acte sexuel et que ce que les textes désignent par “vice sodomite” peut souvent avoir le sens moderne de “pédophilie” vis-à-vis des garçons.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

À Bologne en mai et juin 1435
Texte original transcrit
Traduction
Une relatio stéréotypée
Deux violeurs
Deux enfants abusés sexuellement
Une petite fille violée et un jeune garçon sodomisé

Aperçu du texte

À Bologne en mai et juin 1435

Libelle d’un procès issu des archives judiciaires de Bologne en mai 1435 concernant le viol de deux enfants

Libelle d’un procès issu des archives judiciaires de Bologne en mai 1435 concernant le viol de deux enfants

Archivio di Stato de Bologne, Curia del Podesta, Giudici ad Maleficia, Liber inquisitionum et testium, 341, fasc. 1, Folio 75.

Cliché : Didier Lett

Texte original transcrit

Hec est quedam inquisitio que fit et fieri intenditur per supradictum dominum potestatem, judicem et curiam mallificiorum ex eorum et cuiusquam ipsorum officio auctoritate potestatis et balia contra et adversus.

Salamonem *** franciosum, venditorem pannorum, ebreum, et Benedictum *** franciosum alias Rossectum, ebreum, olim habitatores Bononie, sodomitas et violentos stupratores, homines male conditionis conversationis vite et fame. In eo, de eo et super eo quod fama publica precedente et clamosa insinuatione referente non quidem a malevolis et suspectis sed potius veridicis et fidedignis hominibus et personis non semel tantum sed pluries et pluries et ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Didier Lett, « Genre, enfance et violence sexuelle dans les archives judiciaires de Bologne au XVe siècle », Clio. Femmes, Genre, Histoire [En ligne], 42 | 2015, 42 | 2015, 202-215.

Référence électronique

Didier Lett, « Genre, enfance et violence sexuelle dans les archives judiciaires de Bologne au XVe siècle », Clio. Femmes, Genre, Histoire [En ligne], 42 | 2015, mis en ligne le 01 décembre 2018, consulté le 30 avril 2017. URL : http://clio.revues.org/12825 ; DOI : 10.4000/clio.12825

Haut de page

Auteur

Didier Lett

Didier Lett est professeur d’histoire médiévale à l’Université Paris-Diderot (Paris 7) et membre de l’IUF senior. Il est spécialiste de l’enfance, de la famille, de la parenté, du genre et d’histoire sociale à la fin du Moyen Âge et membre du Comité de rédaction de la revue Clio. Femmes, Genre, Histoire. Ses deux derniers livres sont : Hommes et femmes au Moyen Âge. Histoire du genre xiie-xve siècle (Paris, Armand Colin, coll. « Cursus », 2013) ; version italienne : Uomini e donne nel Medioevo. Storia del genere (secoli xii-xv) (Bologna, Il Mulino, 2014) et Un Procès de canonisation au Moyen Âge. Essai d’histoire sociale. Nicolas de Tolentino, 1325 (Paris, Presses universitaires de France, coll. « Le Nœud Gordien », 2008). didier.lett@wanadoo.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page