Navigation – Plan du site
Dossier

L’âge des amours. Genre et réciprocité érotique en Grèce archaïque

The age of lovemaking: gender and erotic reciprocity in Archaic Greece
Sandra Boehringer et Stefano Caciagli
p. 25-52

Résumés

Dans les relations sexuelles et amoureuses qui caractérisent une société « d’avant la sexualité », celle de la Grèce archaïque (viiie-ve siècle avant notre ère), le critère de l’âge joue un rôle différent de celui qu’il joue dans les sociétés occidentales contemporaines : cela vaut à la fois pour le mariage mais aussi pour les relations homoérotiques – dites pédérastiques – chantées dans la poésie archaïque, lors du banquet aristocratique (Théognis, Anacréon) ou lors d’autres contextes communautaires (Alcman, Sappho). Le mariage grec est asymétrique en terme d’âge et les relations homoérotiques entre femmes, contrairement à certaines idées préconçues, ne sont pas plus égalitaires que les relations entre hommes. Pour analyser le lien entre âge et sexualité en Grèce archaïque, il convient de comprendre l’éros grec en distinguant l’asymétrie de l’âge de la réciprocité amoureuse (philótēs).

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Des sociétés before sexuality
Le mariage grec : une asymétrie complète
Jeunesse et consentement aux relations érotiques 
Érōs : un élan et non une caractéristique identitaire
Des aimé(e)s, des amants : l’asymétrie érotique dans la poésie archaïque
Une symétrie féminine ?

Aperçu du texte

Qui dit « âge et sexualité dans l’Antiquité » aujourd’hui pense assez spontanément à la « pédérastie grecque », pratique reconnue et valorisée à certaines périodes de l’histoire. Il faut se méfier, cependant, des évidences et des associations libres : poser la question de l’âge des partenaires dans une relation sexuelle n’est pas, dans l’Antiquité, une question qui relève des mêmes enjeux et des mêmes problématiques que ceux des sociétés occidentales contemporaines, et il serait anachronique de rechercher le lien que l’on peut établir aujourd’hui entre les questions d’âge et la sexualité dans des sociétés que l’on considère désormais comme relevant d’un régime before sexuality.

La question de l’âge n’était pas, bien sûr, étrangère aux usages et aux normes des sociétés anciennes, et de nombreux travaux existent pour montrer la spécificité de ces catégories, nommées parfois par les chercheurs « classes d’âge ». Celles-ci allient des considérations de genre, de statuts et de spécificit...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sandra Boehringer et Stefano Caciagli, « L’âge des amours. Genre et réciprocité érotique en Grèce archaïque », Clio. Femmes, Genre, Histoire [En ligne], 42 | 2015, 42 | 2015, 25-52.

Référence électronique

Sandra Boehringer et Stefano Caciagli, « L’âge des amours. Genre et réciprocité érotique en Grèce archaïque », Clio. Femmes, Genre, Histoire [En ligne], 42 | 2015, mis en ligne le 01 décembre 2018, consulté le 30 avril 2017. URL : http://clio.revues.org/12731 ; DOI : 10.4000/clio.12731

Haut de page

Auteurs

Sandra Boehringer

Sandra Boehringer est maîtresse de conférences en histoire grecque à l’Université de Strasbourg et membre du laboratoire Archimède (UMR 7044). Ses recherches portent sur le genre et la sexualité dans le monde antique, ainsi que sur l’approche pragmatique et ethnopoétique des documents antiques. Elle a publié L’homosexualité féminine dans l’Antiquité grecque et romaine (Les Belles Lettres, 2007) ; elle a dirigé, avec Violaine Sebillotte Cuchet, Hommes et femmes dans l’Antiquité. Le genre : méthodes et documents (Armand Colin, 2011) ainsi que Des Femmes en action. L’individu et la fonction en Grèce ancienne (Mètis, hors-série, 2013). s.boehringer@unistra.fr

Articles du même auteur

Stefano Caciagli

Stefano Caciagli est « assegnista di ricerca » en philologie grecque auprès du « Dipartimento di filologia classica e italianistica » de l’Université de Bologne. Il travaille sur la contextualisation de la poésie grecque d’époque archaïque, notamment de celle de Lesbos, de Sparte et d’Athènes ; il est membre d’un groupe de recherche dont l’objectif scientifique est l’établissement d’un « Lessico digitale della Commedia greca ». Il a publié Poeti e società. Comunicazione poetica e formazioni sociali nella Lesbo del 7.-6. secolo a.C. (Amsterdam, Hakkert, 2011). stefano.caciagli@unibo.it

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page