Navigation – Plan du site
Dossier

Entre politique d’État et sphère privée. Les femmes dans la RDA des années 1960 et 1970

Between state policy and private sphere: women in the GDR in the 1960s and 1970s
Donna Harsch
Traduction de Geneviève Knibiehler
p. 89-113

Résumés

Cet article, qui porte sur la RDA, analyse d’une part l’impact des conditions sociales et des relations de genre sur les décisions des femmes en matière de famille, éducation et emploi, d’autre part l’interaction dynamique entre ces décisions et les politiques du parti au pouvoir (SED). En 1970, les femmes sont au centre des nombreux dilemmes économiques qu’affronte ce dernier. Entrées massivement sur le marché du travail dans les années 1960, les femmes ont fait moins d’enfants et pris des temps partiels. Dans une RDA en manque de bras, ces comportements ont inquiété le SED et l’ont conduit à une révision majeure de la politique sociale et économique dans un sens favorable aux mères. Mais plutôt que de résoudre les problèmes économiques et démographiques, ces politiques maternalistes ont accéléré la privatisation et l’individualisation des subjectivités, spécialement chez les femmes éduquées, de plus en plus nombreuses.

Haut de page

Notes de la rédaction

Traduit de l’anglais par Geneviève Knibiehler

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

L’État et les femmes dans les années 1960
Employer et qualifier les femmes
L’éducation des enfants et les travaux ménagers
Le rôle des commissions de femmes
Un flot de conséquences inopinées
L’extension de la sphère privée

Aperçu du texte

À la fin des années 1960, les femmes de la République démocratique allemande (Deutsche Demokratischer Republik – DDR) se trouvent au centre des multiples dilemmes économiques et sociaux auxquels le SED (le parti socialiste unifié) doit faire face. L’État-SED, comme le montrent les résultats de la recherche féministe, a socialisé la production et mobilisé les femmes pour le travail salarié, mais sans réussir à transformer l’organisation et la structure des relations domestiques. Cette négligence revient désormais le hanter. Les femmes, entrées en masse sur le marché du travail au début des années 1960, ont, d’une part, contribué à la baisse du taux de natalité et, d’autre part, rapidement tenté de réduire leur temps de travail en se retranchant dans des emplois à temps partiel. Étant donné le manque significatif de main d’œuvre en RDA, le SED s’alarme de tels comportements qui le poussent au changement de cap le plus radical de son histoire, avant celui de 1989.

En 1971, Erich Honecke...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Donna Harsch, « Entre politique d’État et sphère privée. Les femmes dans la RDA des années 1960 et 1970 », Clio. Femmes, Genre, Histoire [En ligne], 41 | 2015, 41 | 2015, 89-113.

Référence électronique

Donna Harsch, « Entre politique d’État et sphère privée. Les femmes dans la RDA des années 1960 et 1970 », Clio. Femmes, Genre, Histoire [En ligne], 41 | 2015, mis en ligne le 17 juin 2017, consulté le 23 octobre 2017. URL : http://clio.revues.org/12364 ; DOI : 10.4000/clio.12364

Haut de page

Auteur

Donna Harsch

Spécialiste d’histoire sociale et politique de l’Allemagne du xxe siècle. Revenge of the Domestic: Women, the Family, and Communism in the German Democratic Republic, son second livre, a paru en 2007 à Princeton University Press. Ses recherches actuelles portent sur la santé et la médecine dans les deux Allemagnes au temps de la Guerre froide. Elle a publié des articles sur le combat contre la tuberculose en RDA et sur la réponse des médecins d’Allemagne de l’Ouest à la recherche internationale sur le tabac avant 1970. Elle travaille à une étude comparée de la mortalité infantile et des efforts pour la réduire en RDA et RFA de 1945 à 1990. dh44@andrew.cmu.edu

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page