Navigation – Plan du site
Actualités de la recherche

Objets du genre et genre des objets en ethnologie et sociologie françaises

Anne Monjaret
p. 153-170

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Socialisation : apprendre son genre par les objets
Ritualisation : une réification symbolique pour jouer son devenir
Technicisation : fabriquer et cultiver les sexes au quotidien
Marchandisation : les objets de tous les désirs
Muséification : la consécration d’un patrimoine matériel genré

Aperçu du texte

En France, les approches de la culture matérielle et technique dans les sociétés traditionnelles ou contemporaines, d’ici ou d’ailleurs, relèvent classiquement de la discipline ethnologique. En effet, les objets ont toujours été considérés par elle comme les témoins d’une société, permettant d’accéder à ses fonctionnements sociaux et symboliques et, partant, sexués. L’analyse des pratiques quotidiennes ou ritualisées a conduit et conduit encore les ethnologues, rejoints par les sociologues, à observer les manières dont s’établit la répartition des rôles entre hommes et femmes, autrement dit à s’intéresser aux constructions des identités sexuées au regard de la culture matérielle, sans en faire pour autant un objet de recherche à part entière.

Le texte précurseur « Les mains, les outils, les armes » de Paola Tabet paru en 1979 a certainement contribué à prendre la mesure de l’intérêt et de la pertinence d’une telle réflexion et à la dépasser, en optant pour une lecture critique des t...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Anne Monjaret, « Objets du genre et genre des objets en ethnologie et sociologie françaises », Clio. Femmes, Genre, Histoire [En ligne], 40 | 2014, 40 | 2014, 153-170.

Référence électronique

Anne Monjaret, « Objets du genre et genre des objets en ethnologie et sociologie françaises », Clio. Femmes, Genre, Histoire [En ligne], 40 | 2014, mis en ligne le 26 novembre 2017, consulté le 28 juin 2017. URL : http://clio.revues.org/12161 ; DOI : 10.4000/clio.12161

Haut de page

Auteur

Anne Monjaret

Directrice de recherche au CNRS, laboratoire IIAC / équipe du LAHIC (EHESS, CNRS), ethnologue, sociologue, HDR. Elle est présidente de la Société d’Ethnologie Française (SEF). Ses travaux portent sur les cultures, mémoires et patrimoines professionnels, masculins et féminins. Elle est l’auteur de Les catherinettes en fête (2008, Éditions Archives & Culture) ; en co-direction avec Catherine Pugeault, Le sexe de l’enquête. Approches sociologiques et anthropologiques (ENS Éditions, 2014) ; avec Tiphaine Barthélemy, Philippe Combessie, Laurent Sébastien Fournier, Ethnographies plurielles. Déclinaisons selon les disciplines (Éditions du CTHS, 2014) et elle a dirigé deux numéros de la revue Ethnologie française « Fermetures : crises et reprises » (2005), « Le Paris des ethnologues, des lieux, des hommes » (2012).
Anne.monjaret@ehess.fr

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page