Navigation – Plan du site
Portrait

Rita Thalmann (1926-2013), pionnière de l’histoire des femmes

Marie-Claire Hoock-Demarle
p. 233-238

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Aperçu du texte

Née à Nuremberg dans une famille juive, d’un père allemand et d’une mère suisse, Rita Thalmann fuit avec les siens le régime nazi, dès 1933, se réfugiant d’abord en Suisse puis en France. Ayant perdu son père (arrêté sur dénonciation et déporté à Auschwitz) puis sa mère (internée et morte de carence alimentaire à Dijon), elle survit grâce au réseau de solidarité organisé par la directrice du lycée de jeunes filles de Dijon, Marcelle Pardé, résistante et déportée à Ravensbrück. En 1945, Rita Thalmann travaille à l’OSE (Œuvre de secours aux enfants) tout en préparant son baccalauréat qu’elle obtient à Strasbourg en 1948. Enseignante à l’école puis au lycée juif Yabné à Paris, elle commence des études à la Sorbonne en histoire et en germanistique. Après quelques années dans l’enseignement secondaire, elle devient assistante puis professeur à l’université de Tours où elle enseigne de 1966 à 1984, date à laquelle elle est nommée à l’université Paris7.

Dans son autobiographie, parue en 200...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marie-Claire Hoock-Demarle, « Rita Thalmann (1926-2013), pionnière de l’histoire des femmes », Clio. Femmes, Genre, Histoire [En ligne], 39 | 2014, 39 | 2014, 233-238.

Référence électronique

Marie-Claire Hoock-Demarle, « Rita Thalmann (1926-2013), pionnière de l’histoire des femmes », Clio. Femmes, Genre, Histoire [En ligne], 39 | 2014, mis en ligne le 01 juin 2016, consulté le 24 juin 2017. URL : http://clio.revues.org/11929 ; DOI : 10.4000/clio.11929

Haut de page

Auteur

Marie-Claire Hoock-Demarle

Hoock-Demarle Marie-Claire, professeur émérite en études germaniques à l’université Paris 7 – Denis Diderot, membre du laboratoire ICT (EA 337), travaille sur l’histoire comparée des femmes France/Allemagne, sur la construction de l’espace européen à travers les réseaux épistolaires (xixe-xxe) et sur les écritures de la mémoire (entrée de la Shoah dans la littérature d’expression germanique). Dernières publications : L’Europe des lettres (Albin Michel, 2008) ; Bertha von Suttner’s Europa-Diskurs in Peter Hanenberg & Isabel Capeloa (hrsg.), Festschrift für P.M. Lützeler (Könishausen & Neuman, 2013) ; Féminisme, pacifisme : même combat ? in P. Farges & A.M. Saint-Gille (dir.), Le Premier féminisme allemand (P.U. Septentrion, 2013) ; Bertha von Suttner « Amazone de la Paix » (P.U. Septentrion, 2014). hodemar@eila.univ-paris-diderot.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page