Navigation – Plan du site
Varia

La pin-up US, un exemple d’érotisme patriotique

Patriotic Eroticism: the American Pin-Up
Camille Favre
p. 239-264

Résumés

L’érotisme très particulier de la pin-up, celui de la « fille d’à côté », fait de cette figure une icône américaine des années 40 dans l’imaginaire collectif. L’engouement populaire qu’elle suscite, dans ces années là, est réel, notamment aux États-Unis. Pourtant autour de cette simple image de légèreté et d’insouciance, de nombreux enjeux politiques se nouent. Employée de manière massive durant la Seconde Guerre mondiale pour « remonter le moral des troupes » sur le front et à l’arrière, la pin-up, multipliant ses fonctions, devient bel et bien un instrument de stratégie militaire.

Haut de page

Entrées d’index

Géographique :

États-Unis

Chronologique :

Seconde Guerre mondiale
Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2016.
Consulter cet article

Plan

Les missions de guerre des pin-up : encourager, soutenir et canaliser
Gérer la sexualité : l’érotisme officiel
La pin-up et la presse à soldats
Miss Lace, une femme dans un monde de soldats
Les pin-up à l’arrière du front
La pin-up patriote, aux couleurs de l’Amérique
La pin-up engagée dans le conflit
La pin-up active, dans l’effort de guerre
L’appropriation des pin-up par les soldats
La pin-up et les armes : le Nose art
La pin-up et le tatouage : une fille dans la peau
La pin-up est-elle la fille à défendre ?

Aperçu du texte

Littéralement « image punaisée », la pin-up apparaît en Amérique dans les années mouvementées de la prohibition (1920-1930). L’illustration vit son heure de gloire en couverture de romans policiers ou d’aventures, de pulps, dans la presse familiale ou spécialisée… La légende attribue la naissance de cette « petite chérie de l’Amérique » à l’Anglais Charles Dana Gibson (1867-1944) et son essor aux Américains Georges Petty (1894-1975) et Alberto Vargas (1896-1982), qui en produisent des centaines pour la revue familiale Esquire. D’autres dessinateurs tel Gil Elvgren (1914-1980) s’emparent alors de cette manne et connaissent un succès fulgurant. Encore aujourd’hui, les originaux de ces artistes s’arrachent à prix d’or sur le marché de l’art.

Ainsi l’histoire de la pin-up est-elle intimement liée aux événements du xxe siècle. Cette image, en raison de son omniprésence, de son succès et de sa capacité d’adaptation, représente un chapitre riche et significatif de la culture et de la socié...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Camille Favre, « La pin-up US, un exemple d’érotisme patriotique », Clio. Femmes, Genre, Histoire [En ligne], 35 | 2012, 35 | 2012, 239-264.

Référence électronique

Camille Favre, « La pin-up US, un exemple d’érotisme patriotique », Clio. Femmes, Genre, Histoire [En ligne], 35 | 2012, mis en ligne le 01 mai 2014, consulté le 31 octobre 2014. URL : http://clio.revues.org/10608 ; DOI : 10.4000/clio.10608

Haut de page

Auteur

Camille Favre

Camille Favre est enseignante dans le secondaire. Parallèlement à cela, elle réalise une thèse en histoire du genre et des sexualités sous la direction de Sylvie Chaperon au sein du laboratoire framespa (CNRS-UMR 5136) de l’Université Toulouse II le Mirail. Elle travaille aussi comme scénariste dans le domaine de la bande-dessinée historique.
ca.favre@laposte.net

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page